Léonard de Vinci et l’architecture

Sabine Frommel et Jean Guillaume, avec une contribution de Sara Taglialagamba, Léonard de Vinci et l’architecture, Paris, Mare & Martin, 2019, 134 p., ISBN : 978-2-36222-019-7, 25€.

 

Léonard de Vinci a laissé des centaines de dessins d’architecture – la plupart de simple ébauches ou esquisses –, rarement légende et souvent imbriqués les uns dans les autres. Cette production graphique, qui reflète différente phases de sa réflexion conceptuelle, représente encore un défi pour l’histoire de l’architecture. Certains de ces dessins concernent des projets concrets et facilement identifiables, mais la majeure partie d’entre eux est dédiée à des recherches spéculatives autour de thèmes qui stimulèrent l’intérêt de l’artiste toscan : églises à plan centré, demeures, fortifications, escaliers à plusieurs rampes, ville à deux niveaux, architectures éphémères, etc. Le présent ouvrage se penche également sur les liens directs ou indirects que Léonard avait établis avec ses commanditaires et sur les dynamismes de migration de certains de ses concepts. Ainsi se distinguent le caractère singulier de son imaginaire architectural mais aussi les éléments que le grand maître partageait avec les autres artistes de son temps.

Organisé selon des critères à la fois chronologiques et typologiques, le volume se focalise d’abord sur des thèmes spécifiques de la production de Léonard : l’“architecture peinte” (point de départ de son activité ultérieure dans le domaine monumental), l’architecture religieuse et funéraire, les demeures, les restructurations urbaines et les fortifications. L’attention se concentre en outre sur des éléments plus précis comme les escaliers, le langage des ordres ou les créations éphémères. L’un des objectifs est enfin d’éclairer le contexte historique à travers une étude centrée sur Léonard et ses contemporains et d’examiner son activité à la fin de sa vie auprès de la cour de François Ier, où il favorisa l’assimilation de certaines idées héritées de la Renaissance italienne. Le livre se propose enfin d’éclairer le caractère singulier et la fortune de sa pensée architecturale au sein du vaste panorama que constitue l’art de bâtir des XVe et XVIsiècles.

Ce livre s’inscrit dans le cadre des initiatives lancées en 2019 à l’occasion du cinquième centenaire de la mort de Léonard de Vinci et a pour objectif d’alimenter le dialogue interdisciplinaire autour de cette figure-clé de la Renaissance européenne.