EA 7347 Histara

Histoire de l’art, des représentations et de l’administration dans l’Europe moderne et contemporaine

Michel Pastoureau

*EXCLUSIF*PARIS: "La Grande Librairie" sur France 5

Directeur d’étude, EPHE, Paris

Travaux
(septembre 2010)

I. Ouvrages
II. Articles
1. Héraldique et sigillographie
2. Numismatique
3. Histoire des emblèmes et des symboles
4. Histoire des couleurs
5. Histoire des animaux et des végétaux
6. Iconographie et histoire de l’art
7. Histoire littéraire


I. Ouvrages

La vie quotidienne en France et en Angleterre au temps des chevaliers de la Table Ronde, Paris,
Hachette, 1976, 242 p. (2e édition, 1991, 258 p.). Traduit en 12 langues.
Les armoiries, Turnhout, Brepols, 1976, 82 p. (coll. Typologie des sources du Moyen Age occidental ,
vol. 20 ; 2e éd., 1985, 94 p.).
Les châteaux forts, Paris, Hachette, 1978 (en collab. avec Gaston Duchet-Suchaux ; 2e éd. : 1994).
Traité d’héraldique , Paris, Picard, 1979, 356 p. (2e édition, 1993, 408 p.).
. Les sceaux, Turnhout, Brepols, 1981, 80 p. (coll. Typologie des sources du Moyen Age occidental,
vol. 36).
Bibliographie de la sigillographie française, Paris, Picard, 1982, 224 p. (en collab. avec René
Gandilhon).
L’hermine et le sinople. Etudes d’héraldique médiévale, Paris, Le Léopard d’or, 1982, 352 p.
. Armorial des chevaliers de la Table Ronde, Paris, Le Léopard d’or, 1983, 120 p.
Jetons, méreaux et médailles, Turnhout, Brepols, 1984, 48 p. (coll. Typologie des sources du Moyen
Age occidental, vol. 42).
La France des Capétiens (987-1328), Paris, Larousse, 1986, 128 p.
La guerre de Cent ans (1328-1453), Paris, Larousse, 1986, 128 p.
Figures et couleurs. Etudes sur la symbolique et la sensibilité médiévales, Paris, Le Léopard d’or,
1986, 244 p.
L ‘uomo e il colore, Florence, Giunti, 1987, 68 p. (coll. Storia e dossier, vol. 5).
. Le Cochon. Histoire, symbolique et cuisine du porc, Paris, Sang de la Terre,
1987, 256 p. (en collab. avec Jacques Verroust).
. Couleurs, images, symboles. Etudes d’histoire et d’anthropologie, Paris, Le Léopard d’or, 1989, 292
p.
L’échiquier de Charlemagne. Un jeu pour ne pas jouer, Paris, Ed. Adam Biro, 1990, 64 p.
.Europe. Mémoire et emblèmes, Paris, Editions de l’Epargne, 1990, 208 p. (en collab. avec Jean-
Claude Schmitt).
La Bible et les saints. Guide iconographique , Paris, Flammarion, 1990, 320 p. (en collab. avec
Gaston Duchet-Suchaux). Traduit en 10 langues.
. L’étoffe du Diable. Une histoire des rayures et des tissus rayés , Paris, Le Seuil, 1991, 192 p. (poche,
Seuil, 2001).Traduit en 32 langues.
. Dictionnaire des couleurs de notre temps. Symbolique et société contemporaines, Paris, Bonneton,
1992, 232 p. (nouv. éd. : 1999, 256 p.). Traduits en 7 langues.
Hic Terminus Haeret, Images emblématiques des XVIe et XVIIe siècles, Liège, Ed. Yellow Now,
1995, 168 p. (en collab. avec Laurent Joubert).
Figures de l’héraldique, Paris, Gallimard, 1996, 144 p. Traduit en 11 langues.
. Jésus chez le teinturier. Couleurs et teintures dans l’Occident médiéval, Paris, Le Léopard d’or, 1998,
218 p.
Les emblèmes de la France, Paris, Bonneton, 1999, 224 p..
Bleu : histoire d’une couleur, Paris, Seuil, 2000, 216 p. (poche, Seuil, 2005). Traduit en 16 langues.
Figures romanes, Paris, Seuil, 2001, 288 p (photographies de Frank Horvat).
Les animaux célèbres, Paris, Bonneton, 2001, 256 p. (poche, Arléa, 2008).
Le grand Armorial équestre de la Toison d’or, Lathuile, Editions du Gui, 2001, 2 vol. : 338 p et 164
pl. (en collaboration avec Michel Popoff).
. Les couleurs de notre temps, Paris, Bonneton, 202 p.
. L’armorial Bellenville, Annecy, Editions du Gui, 2004, 2vol. (en collaboration avec Michel Popoff). .
Une histoire symbolique du Moyen Age occidental, Paris, Seuil, 2004, 452 p. Traduit en 7 langues. .
Mont-Saint-Michel, Paris, Imprimerie nationale, 2004, 167 p. (photographies de Jean Mounicq).
Le Petit livre des couleurs, Paris, Ed. du Panama, 2005, 114 p. (entretiens avec Dominique
Simonnet ; poche, Seuil, 2007). Traduit en 8 langues.
Les chevaliers de la Table Ronde, Lathuile, Editions du Gui, 2006, 298 p.
. Armorial des chevaliers de la Table Ronde. Etude sur l’héraldique imaginaire à la fin du Moyen Age,
Paris, Le Léopard d’or, 2006, 236 p.
. L’ours. Histoire d’un roi déchu, Paris, Seuil, 2007, 456 p. Traduit en 10 langues.
Noir. Histoire d’une couleur, Paris, Seuil, 2008, 212 p. Traduit en 6 langues. .
Le Cochon. Histoire d’un cousin mal aimé, Paris, Gallimard, 2009, 160 p. .
L’art héraldique au Moyen Age, Paris, Seuil, 2009, 240 p.
Les couleurs de nos souvenirs, Paris, Seuil, 2010, 272 p.

II. Articles

Héraldique et sigillographie :

. « Le bestiaire héraldique au Moyen Age », dans Revue française d’héraldique et de sigillographie, t.
41, 1972, p. 3-17.
. « L’héraldique bretonne, des origines à la guerre de succession de Bretagne (1341) », dans Bulletin de
la Société archéologique du Finistère, t. CI, 1973, p. 121-147.
. « Le sanglier dans les sceaux du Moyen Age », dans Le bestiaire des monnaies, des sceaux et des
médailles, exposition, Paris, Administration des monnaies et médailles, 1974, p. 241-251.
. « Où en sont les études d’héraldique médiévales ? », dans Revue française d’héraldique et de
sigillographie, t. 45, 1975, p. 7-11.
. « Les éléments héraldiques dans La mort le roi Artu », dans Cahiers d’héraldique du C.N.R.S., t. II,
1975, p. 59-71.
. « L’apparition des armoiries en Occident. Etat du problème », dans Bibliothèque de l’Ecole des chartes,
t. CXXXIV, 1976, p. 28 1-300.
. « L’héraldique nouvelle », dans Pour la Science, n° 1, nov. 1977, p. 50-59.
. « L’origine militaire des armoiries », dans Actes du 101e Congrès national des sociétés savantes,
Section d’archéologie et d’histoire de l’art (Lille, 1976), Paris, 1978, p. 107-118.
. « Le rôle d’armes du second traité de Guérande (1381). Une « photographie » de l’héraldique bretonne à
la fin du XIVe siècle », dans Cahiers d’héraldique du C.N.R.S., t. III, p. 23-64.
. « Introduction à l’héraldique imaginaire », dans Revue française d’héraldique et de sigillographie, t.
48, 1978, p. 19-25.
. « L’héraldique au service de la codicologie », dans Gruys (A.) et Gumbert (J. P.), dir., Codicologica.
Towards a Science of Handwritten Books, t. IV, Leiden, 1978, p. 75-88.
. « Géographie héraldique des pays lotharingiens : l’influence des armes de la maison de Bar (XIIe-XVe
s.) », dans Actes du 103e Congrès national des sociétés savantes, Section de philologie et d’histoire
(Nancy, 1978), Paris, 1979, p. 335-348.
. « L’héraldique imaginaire », dans Académie internationale d’héraldique, Internationales Kolloquium
über Heraldik (Basel, 1978), Basel, 1979, p. 87-93.
. « L’origine suisse des armoiries du royaume d’Aragon. Etude d’héraldique comparée », dans Archives
héraldiques suisses, 1980, p. 3-10.
. « Héraldique arthurienne et civilisation médiévale. Notes sur les armoiries de Bohort et de Palamède »,
dans Revue française d’héraldique et de sigillographie, t. 50, 1980, p. 29-41.
. « Armoiries et devises des chevaliers de la Table Ronde. Etude sur l’imagination emblématique à la
fin du Moyen Age », dans Gwechall. Bulletin de la Société finistérienne d’histoire et d’archéologie, t.
III, 1980, p. 29-127.
. « Pour une héraldique comparée », préface à Popoff (Michel), Marche d’armes I. Artois et Picardie,
Paris, 1981, p. IX-XVII.
. « Du Cange héraldiste », dans La lexicographie médiévale et ses rapports avec les recherches actuelles
sur la civilisation du Moyen Age. Colloque international du C.N.R.S. (Paris, 1978), n° 589, Paris,
1981, p. 501-508.
. « L’origine des armoiries : un problème en voie de solution ? », dans Genealogica et Heraldica.
Recueil du XIVe congrès international des sciences généalogique et héraldique (Copenhague, 1980),
Copenhague, 1982, p. 24 1-254.
. « La genèse des armoiries : emblématique familiale ou emblématique féodale ? », dans Cahiers
d’héraldique du C.N.R.S., t. IV, 1982, p. 85-95.
. « La diffusion des armoiries et les débuts de l’héraldique en France » (vers 1175-vers 1225) », dans La
France de Philippe Auguste. Colloque international du C.N.R.S. (Paris, 1980), n° 604, Paris, 1982, p.
737-760.
. « Etude d’héraldique arthurienne : les armoiries de Gauvain », dans Archivum heraldicum, 1982, p. 1-
12.
. « Figures et couleurs péjoratives en héraldique médiévale », dans Communicaciones al XV. congresso de
las ciencias genealogica y heraldica (Madrid, 1982), Madrid, 1983, p. 293-309.
. « Le sceau médiéval », dans Pour la Science, n°72, oct. 1983, p. 14-22.
. « Origine, apparition et diffusion des armoiries : essai de bibliographie », dans Académie
internationale d’héraldique, Les origines des armoiries. Actes du IIe colloque international
d’héraldique (Bressanone, 1981), Paris, 1983, p. 97-104.
. « L’héraldique arthurienne : une héraldique normande ? », dans Payen (Jean-Charles), dir., La légende
arthurienne et la Normandie, Condé-sur-Noireau, 1983, p. 181-189.
. « L’image héraldique », dans Recherches et documents du Centre Thomas More, vol. 11, mars 1984, p.
85-92.
. « Du masque au totem : le cimier héraldique et la mythologie de la parenté », dans Razo. Cahiers du
Centre d’études médiévales de Nice, t. 7, 1985, p. 101-116.
. « L’historien et les traités de blason (XIVe-XXe s.) », dans Les sources de l’héraldique occidentale.
Actes du 4e colloque international d’héraldique, Bruxelles, 1985, p. 129-139.
. « Parenté et identité. Stratégies héraldiques et changements d’armoiries chez les magnats florentins du
XIVe siècle », dans Annales. Economies, sociétés, civilisations, sept.-oct. 1988, fasc. 5, p. 1241-1256.
. « Héraldique et informatique. Etat des problèmes », dans Revue française d’héraldique et de
sigillographie, vol. 54-59, 1989, p. 35-39.
. « L’armoirie médiévale : une image théorique », dans Duchet-Suchaux (Gaston), éd., Iconographie
médiévale. Image, texte, contexte, Paris, CNRS, 1990, p. 12 1-138.
. « De gueules plain. Perceval et les origines héraldiques de la maison d’Albret », dans Revue française
d’héraldique et de sigillographie, n° 61, 1991, p 63-81.
. « L’hermine : de l’héraldique ducale à la symbolique de l’Etat », dans 1491. La Bretagne terre
d’Europe. Actes du colloque de Brest (oct. 1991), Brest et Quimper, 1992, p. 253-264.
. « La naissance des armoiries », dans Cahiers du Léopard d’or, tome 3, 1994, p. 103-122.
. « Introduction à l’héraldique médiévale », dans C.N.R.S.-I.R.H.T., Les armoriaux médiévaux. Colloque
international. Programme (21-23 mars 1994), Paris, 1994, p. 3-10.
. « Présences héraldiques sur les émaux médiévaux », dans Taburet-Delahaye (Elisabeth), dir.,L’oeuvre
de Limoges. Emaux limousins du Moyen Age, exposition, Paris, 1995, p. 339-342.
. « Les sceaux et la fonction sociale des images », dans Cahiers du Léopard d’or, vol. 5, 1996, p. 275-
304.
. « Pas de marron dans le blason », dans Joubert (Laurent), Demain quels drapeaux. Le livre des
trophées de paix, Liège, 1996, p. 63-66.
. « Du nom à l’armoirie. Héraldique et anthroponymie médiévales », dans Beck (Patrick), éd., Genèse
médiévale de l’anthroponymie moderne. Tome IV : Discours sur le nom. Normes, usages, imaginaire
(VIe-XVIe s.), Tours, 1997, p. 83-105.
. « Une fleur pour le roi. Jalons pour une histoire de la fleur de lis au Moyen Age », dans Cahiers du
Léopard d’or, vol. 6, 1997, p. 113-130.
. « Héraldique », dans Vauchez (André), dir., Dictionnaire encyclopédique du Moyen Age, Paris, 1997,
p. 723-724.
. « Aux origines des hachures héraldiques (XVe – XVIIe s.), dans Revue française d’héraldique et de
sigillographie, t. 65, 1995, p. 21-3 1.
. “ Les armoriaux médiévaux. Présentation ”, dans Cahiers du Léopard d’or, vol. 8, Paris, 1998, p. 11-
19 (Les armoriaux. Histoire héraldique, sociale et culturelle des armoriaux médiévaux).
. “ Héraldique et emblématique ”, dans Prigent (Christine), dir., Art et société en France au XVe siècle,
Paris, Maisonneuve et Larose, 1999, p. 38 1-396.
. « O pocatchich erbu v zapadni Europè » (La naissance des armoiries en Europe occidentale), dans
Sbornik Archivnich Praci (Prague), vol. 50, fasc. 2, 2000, p. 329-394.
. « Blasonner en latin (XIIe-XVIe siècle) », dans Goullet (Monique) et Parisse (Michel), éd., Les
historiens et le latin médiéval, Paris, Publications de la Sorbonne, 2001, p. 293-306.
. « Héraldique du coeur (XIIe-XVIe siècle) », dans Paravicini Bagliani (Agostino) éd., Il Cuore.
The Heart, Florence, Sismel, 2003, p. 145-158 (Micrologus ‘Library, vol. XI).
. « Les armoiries parlantes », dans Revue de la Bibliothèque nationale de France, t. 18, 2004, p.
36-45.
. « Le doigt dans la cire. Cent mille empreintes digitales médiévales », dans A. Paravicini
Bagliani, éd., La peau humaine. Micrologus. Natura, scienze e società medievali, vol. XIII,
Firenze, 2005, tome I, p. 33 1-344.
. « La langue latine du blason (XIIe-XVIIe siècle) », dans Revue française d’héraldique et de
sigillographie, vol. 78, 2009, sous presse.

Numismatique :

. « La fleur de lis : emblème royal, symbole marial ou thème graphique ? », dans La monnaie miroir des
rois, exposition, Paris, Administration des monnaies et médailles, 1978, p. 251-271.
.  » Contribution à l’histoire numismatique de l’Edit de Nantes », dans Bulletin de la Société française de
numismatique, 1978, fasc. 2, p. 303-306.
. « Les pions de jeux médiévaux : essai de typologie », dans Bulletin de la Société française de
numismatique, 1979, fasc. 6, p. 244-248.
. Histoire de la médaille, Paris, Bibliothèque nationale, 1981, 20 p.
. « La naissance de la médaille : le problème emblématique », dans Revue numismatique, 1982, p. 205-
221.
. « Une image nouvelle : la médaille du XVe siècle », dans The Medal (Londres), vol. 9, 1986, p. 5-8.
. « La naissance de la médaille : des impasses historiographiques à la théorie de l’image », dans Revue
numismatique, 1988, p. 227-247

Histoire des emblèmes et des symboles :

. « L’emblématique Farnèse » dans Ecole française de Rome, Le palais Farnèse, Rome, 1981, t. I, vol. 2,
p. 431-455.
. « Aux origines de l’emblème : la crise de l’héraldique européenne aux XVe et XVIe siècles », dans
Centre de recherches sur la Renaissance (Paris), Emblèmes et devises au temps de la Renaissance,
Paris, 1981, p. 129-139.
. « La coquille et la croix : les emblèmes des croisés », dans L’Histoire, n° 47, juillet-août 1982, p. 68-
73.
. « Arma senescunt, insignia florescunt. Notes sur les origines de l’emblème », dans Studi in onore di
Leopoldo Sandri, Rome, 1983, t. III, p. 699-706.
. « L’Etat et son image emblématique », dans Ecole française de Rome, Culture et idéologie dans la
genèse de l’état moderne, Rome, 1985, p. 145-153.
. « Tous les gauchers sont roux », dans Le Genre humain, vol. 16-17, 1988, p. 343-354. .
« Du vague des drapeaux », dans Le Genre humain, vol. 20, 1989, p. 119-134.
. « L’écriture circulaire », dans Laufer (Roger), éd., Le texte et son inscription, Paris, C.N.R.S., 1989, p.
15-21.
. « Images du pouvoir et pouvoir des princes », dans Genet (Jean-Philippe), L ‘Etat moderne. Genèse,
bilan et perspectives, Paris, C.N.R.S., 1990, p. 227-234.
. « Le roi des lis. Emblèmes dynastiques et symboles royaux », dans Archives nationales, Corpus des
sceaux français du Moyen Age. Tome II : Les sceaux des rois, Paris, 1991, p. 35-48.
. « Le coq gaulois », dans Nora (Pierre), éd., Les lieux de mémoire, tome III, vol. 3, Paris, 1992, p. 507-
539.
. « De la croix à la tiare. Amédée VIII et l’emblématique de la maison de Savoie », dans Paravicini-
Bagliani (Agostino), éd., Amédée VIII-Félix V, premier duc de Savoie et pape, Lausanne, 1992, p. 89-
104.
. « Enfant prodiges, enfants du Diable », dans Le printemps des génies, exposition, Paris, Bibliothèque
nationale, 1993, p. 27-34.
. « L’emblématique princière à la fin du Moyen Age. Essai de lexique et de typologie », dans Paravicini
Bagliani (A.), éd., Héraldique et emblématique de la maison de Savoie (XIe-XVIe s.), Lausanne, 1994,
p. 11-43 (Cahiers lausannois d’histoire médiévale, vol. 10).
. « Le roi aux fleurs de lis », dans L’Histoire, n° 184, janv. 1995, p. 66-70.
. « Un nouvel ordre de chevalerie », dans Cockshaw (Pierre), dir.,L’ordre de la Toison d’or de Philippe
le Bon à Philippe le Beau (1430-1505). Idéal ou reflet d’une société ?, Bruxelles, 1996, p. 65-66.
. « Emblèmes et symboles de la Toison d’or », dans Cockshaw (Pierre), dir.,L’ordre de la Toison d’or de
Philippe le Bon à Philippe le Beau (1430-1505). Idéal ou reflet d’une société ?, Bruxelles, 1996, p.
99-106.
. « L’emblème fait-il la nation ? De la bannière à l’armoirie et de l’armoirie au drapeau », dans Babel (R.)
et Moeglin (J.-M.), éd., Identité régionale et conscience nationale en France et en Allemagne du
Moyen Age à l’époque moderne, Sigmaringen, 1997, p. 193-203.
. « La symbolique », dans La France médiévale, Paris, Gallimard, 1998, p. 98-101.
. « Symbole », dans Le Goff (Jacques) et Schmitt (Jean-Claude), dir., Dictionnaire raisonné de
l’Occident médiéval, Paris, Seuil, 1999, p. 1096-1112.
. « Le temps vécu au Moyen Age », dans Girault (Pierre-Gilles), éd., Histoire du calendrier. Images du
temps, Milan, Skira, 2000, p. 43-49.
. « L’eau au Moyen Age : aspects culturels et symboliques », dans M. Chotard, dir., A la
découverte de l’eau. Actes du colloque du Palais de la Découverte (17-22 mars 2003), Paris,
2004, p. 77-89.
. « Le gant médiéval. Jalons pour l’histoire d’un objet symbolique », dans A. Paravicini
Bagliani, éd., Le corps et sa parure. Micrologus. Natura, scienze e società medievali, vol. XV,
Firenze, 2007, tome I, p. 12 1-137.

Histoire des couleurs :

. « Vogue et perception des couleurs dans l’Occident médiéval : le témoignage des armoiries », dans
Actes du 102e Congrès national des sociétés savantes, Section de philologie et d’histoire (Limoges,
1977), Paris, 1978, t. II, p. 81-102.
. « Et puis vint le bleu », dans Regnier-Bohler (Danielle), éd., Le Moyen Age aujourd’hui, Europe, n°
654, oct. 1983, p. 43-50.
. « Formes et couleurs du désordre : le jaune avec le vert », dans Médiévales, t. IV, 1983, p. 62-73.
. « Couleurs, décors, emblèmes », dans Centre d’études médiévales de Nice, Matériaux pour l’histoire
des cadres de vie dans l’Europe occidentale (1050-1250), Nice, 1984, p. 103-108.
. « Côté vert et côté gris. S’asseoir à la Bibliothèque nationale… », dans Médiévales, t. VII, 1984, p. 106-
111.
. « Vizi e virtù dei colori nella sensibilità medioevale », dans Rassegna (Milan), vol. 23, fasc. 3, sept.
1985, p. 5-13.
. « Les couleurs aussi ont une histoire », dans L’Histoire, n° 92, sept. 1986, p. 45-54.
. « Vers une histoire de la couleur bleue », dans Sublime indigo, exposition, Marseille, juin-oct. 1987,
Fribourg, 1987, p 19-27.
. « Du bleu au noir. Ethiques et pratiques de la couleur à la fin du Moyen Age », dans Médiévales, vol.
XIV, 1988, p. 9-22.
. « Ordo colorum. Notes sur la naissance des couleurs liturgiques », dans La Maison-Dieu. revue de
pastorale liturgique, n° 176, 1988/4, p. 54-66.
. « Les couleurs du stade », dans Vingtième siècle. Revue d’histoire, vol. 26, avril-juin 1990 (Le football
sport du siècle), p. 11-18.
. « L’Eglise et la couleur des origines à la Réforme », dans Bibliothèque de l’Ecole des chartes, t. 147,
1989, p. 203-230.
. « Une histoire des couleurs est-elle possible ? », dans Ethnologie française, vol. 20/4, oct.-déc. 1990,
p. 368-377.
. « La couleur et l’historien », dans B. Guineau, éd., Pigments et colorants de l’Antiquité et du Moyen
Age, Paris, CNRS, 1990, p. 21-40.
. « Ceci est mon sang. Le Christianisme médiéval et la couleur rouge », dans D. Alexandre-Bidon, éd.,
Le pressoir mystique. Actes du colloque de Recloses, Paris, Cerf, 1990, p. 43-56.
. « La Réforme et la couleur », dans Bulletin de la Société d’histoire du Protestantisme français, tome
138, juill.-sept. 1992, p. 323-342.
. « Couleur, Design et consommation de masse. Histoire d’une rencontre difficile (1880-1960), dans
Design, miroir du siècle. Exposition, Paris, Grand Palais, 1993, Paris, Flammarion, 1993, p. 337-342.
. « Entre vert et noir. Petit dictionnaire historique de la couleur bleue », dans Azur, exposition,
Fondation Cartier, Jouy-en-Josas, , 1993,Paris, 1993, p. 254-264.
. « Les couleurs de la mort », dans D. Alexandre-Bidon et C. Treffort, éd., A réveiller les morts. La mort
au qotidien dans l’Occident médiéval, Lyon, 1994, p. 97-108.
. « La couleur verte au XVIe siècle : traditions et mutations », dans Jones-Davies (M.-T.), éd.,
Shakespeare. Le monde vert : rites et renouveau, Paris, Les Belles Lettres, 1995, p. 28-38.
. « Morales de la couleur. Le chromoclasme de la Réforme », dans Cahiers du Léopard d’or, tome 4,
1995, p. 27-46.
. « Un nouvel objet d’histoire : la couleur », dans Revue des deux mondes, sept. 1995, p. 112-119.
. « Mensonges et vérités de la couleur à l’aube des Lumières », dans Rodari (F.), dir., Anatomie de la
couleur. L’invention de l’estampe en couleurs, exposition, Paris, Bibliothèque nationale de France,
1996, p. 91-93.
. « Jésus teinturier. Histoire symbolique et sociale d’un métier réprouvé », dans Médiévales, n° 29,
automne 1995, p. 47-63.
« La promotion de la couleur bleue au XIIIe siècle : le témoignage de l’héraldique et de
l’emblématique », dans Il colore nel medioevo. Arte, simbolo, tecnica. Atti delle Giornate di studi
(Lucca, 5-6 maggio 1995), Lucca, 1996, p. 7-16.
. « Pour une histoire des couleurs », dans Techné, vol. 4 (« La couleur et ses pigments »), 1996, p. 6-8.
. « La couleur en noir et blanc (XVe-XVIIIe siècle) », dans Le livre et l’historien. Etudes offertes en
l’honneur du Professeur Henri-Jean Martin, Genève, 1997, p. 197-213.
. “ Voir les couleurs au XIIIe siècle ”, dans Micrologus. Natura, scienze e società medievali, vol. VI/2,
1998, p. 147-165.
. “ Les cisterciens et la couleur au XIIe siècle ”, dans L’ordre cistercien et le Berry (colloque, Bourges,
1998), Cahiers d’archéologie et d’histoire du Berry, vol. 136, 1998, p. 21-30.
. “ L’histoire en couleurs ”, dans L’ogre historien. Autour de Jacques Le Goff, textes rassemblés par J.
Revel et J.-C. Schmitt, Paris, 1999, p. 128-150.
. “ La Révolution des couleurs ou le triomphe du bleu ”, dans L’Histoire, n° 229, févr. 1999, p. 62-67.
. “ Voir les couleurs du passé : anachronismes, naïvetés, surlectures ”, dans L. Gerbereau, éd., Peut-on
apprendre à voir, Paris, Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts, 1999, p. 232-244.
10
. “ Le temps mis en couleurs. Des couleurs liturgiques aux modes vestimentaires (XIIe-XIIIe s. ”, dans
Bibliothèque de l’Ecole des chartes, vol. 157, janv.-juin 1999, p. 111-135.
. « La couleur et l’historien », dans Pour la Science, avril 2000, p. 112-116.
. « Combattre en couleurs (XIVe-XVe siècles) », dans Contamine (Philippe) et Reverseau (Jean-Pierre),
éd., L’homme armé en Europe (XIVe-XVIe siècle), Paris, Musée de l’Armée, 2002, p. 229-249
(CERMA, vol. 3).
. « Il colore », dans Castelnuovo (G.) et Sergi (G.), Arti e storia nel medioevo, t. II, Torino, 2003,
p. 417-426.
. « L’incolore n’existe pas », dans D. Chaperon et P. Kaenel, dir., Points de vue. Mélanges pour
Philippe Junod, Paris, 2003, p. 21-36.
. « Vedere i colori del medioevo », dans D. Romagnoli, dir., Il medioevo europeo di Jacques Le
Goff, Milano, 2004, p. 371-377.
. « Pour une histoire sociale des couleurs », dans Couleurs, travail et société du Moyen Age à
nos jours (exposition, Lille, Archives départementales et Centre des archives du monde du
travail, nov. 2004-Janv. 2005), Paris, Somogy, p. 18-21.
. « Une couleur en mutation. Le vert à la fin duMoyen Age », dans Académie des inscriptions et
belles-lettres. Comptes rendus des séances, 2007, avril-juin, p. 705-730.

Histoire des animaux et des végétaux :

. « Quel est le roi des animaux ? », dans Le monde animal et ses représentations au Moyen Age. Actes
du XVe congrès de la Société des historiens médiévistes de l’enseignement supérieur public (Toulouse,
1984), Paris, 1985, p. 133-142.
. « Introduction à l’histoire symbolique du taureau », dans Pelen (J.-N.) etMartel (C.), éd., L’homme et le
taureau en Provence et Languedoc, Grenoble, Glénat, 1988, p. 19-25.
. « La forêt médiévale : un univers symbolique », dans A. Chastel, éd., Le château, la chasse et la forêt.
Les cahiers de Commarque, Bordeaux, 1990, p. 81-98.
. « Symbolique et mythologie de la pomme », dans Bigourdan (D.), éd., La pomme. Histoire,
symbolique et cuisine, Paris, Sang de la Terre, 1990, p. 85-129.
. « Mythologie, histoire et symbolique des bovins », dans Verroust (J.), éd., Le boeuf. Histoire,
symbolique et cuisine, Paris, Sang de la terre, 1992, p. 11-43.
. « Introduction à la symbolique médiévale du bois », dans Cahiers du Léopard d’or, vol. 2, 1993, p. 25-
40.
. « Les extravagants procès d’animaux », dans L’Histoire, n° 172, déc. 1993, p. 16-23.
. « Bonum, malum, pomum. Une histoire symbolique de la pomme » dans Cahiers du Léopard d’or, vol.
2, 1993, p. 155-218.
11
. « La musique du tilleul. Des abeilles et des arbres », dans J. Coget, éd., L’homme, le végétal et la
musique, Parthenay, 1996, p. 98-103.
. « Nouveaux regards sur le monde animal à la fin du Moyen Age », dans Micrologus. Natura, scienze e
società medievali, vol. IV, 1996, p. 41-54.
. “ L’animal et l’historien du Moyen Age ”, dans Berlioz (Jacques) et Polo de Beaulieu (Marie-Anne),
éd., L’animal exemplaire au Moyen Age (Ve-XVe s.), Rennes, 1999, p. 13-26.
. « Les procès intentés aux animaux (XIIIe-XVIIe siècle) », dans Animaux d’art et d’histoire. Bestiaire
des collections genevoises, exposition, Genève, Musée d’art et d’histoire, 2000, p. 83-93.
. « Le bestiaire médiéval des miséricordes », dans Art sacré. Cahiers de Rencontre avec le patrimoine
religieux, vol. 12, 2000, p. 167-183.
. « Pourquoi tant de lions dans l’Occident médiéval ? » dans Paravicini (Agostino), éd.,Il mondo
animale. The World of Animals (Micrologus, VIII, 1-2), Turnhout-Sismel, 2000, tome I, p. 11-30.
. « La chasse au sanglier. Histoire d’une dévalorisation (IVe-XIVe siècle) », dans Paravicini Bagliani
(Agostino) et Van den Abeele (Baudouin), éd., La chasse au Moyen Age. Société, traités, symboles,
Florence, Sismel, 2000, p. 7-23 (Micrologus ‘Library, vol. V).
.  » Une justice exemplaire : les procès intentés aux animaux (XIIIe-XVIe s.), dans Cahiers du
Léopard d’or, vol. 9 (Les rituels judiciaires), 2000, p. 173-200.
. « Le bestiaire des cinq sens », dans Paravicini (Agostino), éd., Les cinq sens au Moyen Age, Turnhout
et Florence, Brepols et Sismel, 2000, p. 5-19 (Micrologus vol IX).
. « L’animal », dans Dalarun (Jacques), dir.,Le Moyen Age en lumière. Manuscrits enluminés des
bibliothèques de France, Paris, Fayard, 2001, p. 64-105.
. « Le Moyen Age et l’animal », dans Delcourt (Thierry) et Tesnière (Marie-Hélène), éds.,
Bestiaire du Moyen Age, Paris, 2004, p. 9-15.
. « Quel est le roi des animaux », dans Delcourt (Thierry) et Tesnière (Marie-Hélène), éds.,
Bestiaire du Moyen Age, Paris, 2004, p. 33-44.
. « Un éléphant énigmatique au XIIIe siècle », dans L. Perilliat, éd., De la pierre au parchemin.
Mélanges d’histoire savoyarde à la mémoire de Gérard Détraz, Annecy, 2007, p. 11-21.
. « Les ménageries princières : du pouvoir au savoir (XIIe-XVIe siècle) », dans Paravicini (Agostino),
éd., I saperi nelle corti. Knoledge at the Courts, Florence, Sismel, 2008, p. 3-30 (Micrologus. Nature,
Sciences and Medieval Societies vol. XVI).
. « La pomme antique et médiévale. Jalons pour une histoire symbolique », dans Paravicini
(Agostino), éd., Le monde végétal. Médecine, botanique, symbolique, Florence, Sismel, 2009, p. 285-
329 (Micrologus ‘Library, vol. 30).

Iconographie et histoire de l’art :

. « L’illustration du livre : comprendre ou rêver ? (vers 1530-vers 1660) », dans Martin (Henri-Jean) et
Chartier (Roger), dir., Histoire de l’édition française, t. I, Paris, 1982, p. 50 1-529.
. « L’effervescence emblématique et les origines du portrait au XIVe siècle », dans Bulletin de la
Société nationale des antiquaires de France, 1985, p. 108-115.
. « Les graveurs de sceaux et la création emblématique », dans Barral i Altet (Xavier), éd., Artistes,
artisans et production artistique au Moyen Age, tome I, Paris, 1986, p. 515-522.
. « Pisanello, peintre de l’emblème », dans Chiarelli (R.), Pisanello. Tout l’oeuvre peint, Paris,
Flammarion, 1987, p. 5-8.
. « Le regard héraldique », dans Les cahiers du Musée national d’art moderne, tome 37, automne
1991, p. 22-31.
. « Gli emblemi della gioventù. La rappresentazione dei giovanni nel Medioevo », dans Levi (G.) et
Schmitt (Jean-Claude), dir., Storia dei Giovani, Rome et Bari, Laterza, tome I, 1994, p. 279-302.
. « Eve, Marie, Venus. Images médiévales du corps féminin », dans Lessing (Erich) et Sollers
(Philippe), dir., Femmes. Mythologies, Paris, Imprimerie nationale, 1994, p. 209-231.
. « Images médiévales du corps féminin », dans L’Univers des arts, n° 11, nov. 1995, p. 38-43.
. “ Un peintre italien en son temps : nordique, héraldique, mélancolique ”, dans Pisanello. Le peintre
au sept vertus, exposition, Paris, Musée du Louvre, 1996, p. 19-23.
. « De l’hagiographie à l’iconographie », préface au catalogue de l’exposition Histoires tissées. La
légende de saint Etienne, Avignon, Palais des papes, 1997, p. 11-15.
. « Le son du cor dans l’image médiévale (XIIe-XIVe s.), dans M. Clouzot et C. Laloue, éds,
Les représentations de la musique au Moyen Age, Paris, Cité de la Musique, 2005, p. 85-102.
. « Le nom mis en images : les armoiries parlantes (XIIe-XVIIe s.) », dans C. Heck, éd.,
Lecture, représentations, citation. L’image comme texte, l’image comme signe (XIe-XVIIe s.),
Villeneuve d’Ascq, 2007, p. 69-115.
. « La broderie de Bayeux : un programme introuvable ? », dans J.-M. Guillouët et C. Rabel, éd., Le
Programme. La notion de programme est-elle pertinente en histoire de l’art du Moyen Age (Paris,
2007), Paris, 2010, sous presse.

Histoire littéraire :

. « Héraldique et surréalisme », dans Revue française d’héraldique et de sigillographie, t. 47, 1977, p.
19-22.
. « Les armoiries de Tristan dans la littérature et l’iconographie médiévale », dans Gwechall. Bulletin
de la Société finistérienne d’histoire et d’archéologie, t. I, 1978, p. 9-32.
. « Remarques sur les armoiries de Gauvain », dans Mélanges Charles Foulon, Liège, 1980, t. II, p.
229-236.
. « Soleil noir et flammes de sable. Contribution à l’héraldique nervalienne : El Desdichado  », dans
Bulletin du bibliophile, 1982, fasc. III, p. 321-338.
. « L’enromancement du nom. Enquête sur la diffusion des noms de héros arthuriens à la fin du Moyen
Age », dans Payen (Jean-Charles) et Pastoureau (Michel), éd., Les romans de la Table Ronde, la
Normandie et au delà, Condé-sur-Noireau, 1987, p. 73-84.
. « Gentil donc lâche ? », dans Le Genre humain, tome 29, printemps-été 1995, p. 133-137.
. « Un enchanteur desenchanté : Merlin », dans Arent Safir (M.), éd., Mélancolies du savoir. Essais
sur l’oeuvre de Michel Rio, Paris, Seuil, 1995, p. 95-106.
. « Le bestiaire de La Fontaine », dans Lesage (C.), dir., Jean de La Fontaine, exposition, Paris,
Bibliothèque nationale de France, 1995, p. 140-146.
. « Tristan, Lancelot, Arthur : le palmarès des noms arthuriens », dans L’aventure des chevaliers. Les
collections de l’histoire, vol. 16, juillet 2002, p. 76-77.
. « Ivanhoé. Un Moyen Age exemplaire », dans Le Moyen Age à livres ouverts. Actes du
colloque de Lyon (24-25 septembre 2002), Lyon, Arald-Direction du livre, 2003, p. 15-24.
. « La réception de la légende arthurienne (XIIIe-XVe siècle) », dans Delcourt (Thierry), éd., La
légende du roi Arthur, Paris, B.N.F. et Seuil, 2009, p. 23 1-238.
. « L’héraldique arthurienne », dans Delcourt (Thierry), éd., La légende du roi Arthur, Paris,
B.N.F. et Seuil, 2009, p. 212-219

EA 7347 Histara EPHE 2 rue Vivienne, 75002 Paris